Marouf GHEGEDIBAN : Rencontre afghane

Alors que des réfugiés afghans sont accueillis en Bourgogne , nous avons rencontré Marouf Ghegédiban , président de l’antenne locale de l’AFRANE , l’association d’aide humanitaire franco-afghane . Cette ONG oeuvre depuis 40 ans sur le terrain, elle a formé de 100 à 120 000 élèves dont une majorité de filles. Croire en la paix par l’éducation de jeunes afghans est le leitmotiv d’AFRANE .

Avant de rencontrer Marouf Ghegédiban, nous étions encore, saisis par le choc des images, dans l’incompréhension , la crainte, et le questionnement. Le rencontrer nous a permis de mieux nous situer en quelque sorte. Et en dépit, de l’inquiétude partagée lors des instants poignants de confession sur le sort des proches dont on ignore tout, il se dessine dans cette interview, une note d’espérance, certaine. Un pari fou, celui du dialogue et de l’éducation.

Emmanuel Lévinas, le philosophe de la relation écrit « Le visage, c’est le fait pour un être de nous affecter, non pas à l’indicatif, mais à l’impératif. ». Comment répondre à cette interpellation même, à ce « Me voici » aujourd’hui ?

Retour sur le cheminement, allant des images déversées en flot continu, à la rencontre .

Ce jour-là

Le 15 aout dernier nous avions encore tous la tête dans les vacances, le soleil, la plage , la famille – et c’était bon … pourtant une ombre planait sur ce tableau idyllique et sur la joie et la douceur de ce beau jour . dimanche 15 aout 2021 , une information jette un voile glacé sur l’été : ce jour là, les talibans sont entrés dans Kaboul.

Puis rapidement ce fut l’horreur des images sur tous nos écrans– des visions insensées de femmes , d’enfants, d’hommes, courant désespérément sur un tarmac d’aéroport, certains même s’accrochant aux ailes des avions …Longtemps cette scène de chaos hantera nos mémoires, interrogera nos valeurs . Qui sommes nous donc, spectateurs impuissants d’un monde qui s’écroule…

Après nous être profondément émus, puis indignés, révoltés, après avoir discouru, sur le pourquoi, le comment, que faisons nous , à présent  ? Incontournable et essentielle équation : accueillir l’autre, en répondre , et lui répondre, ne pas baisser les yeux, ne pas se détourner, et encore bien plus que cela , entendre, considérer ce qui nous engage les uns les autres, dans une fraternité humaine souveraine...

Rencontre

Marouf Ghegédiban, président de l’AFRANE – association Amitié Franco Afghane
PODCAST – Marouf Ghegédiban – Interview Marie Darson – Réalisation Alexia Steulet (RCF en Bourgogne)

Extraits de l’interview diffusée sur RCF le 3/09/2021 :

MD : Comment expliquer la rapidité avec laquelle le pays est tombé aux mains des Talibans ?

Marouf Ghegédiban : l’Afghanistan est un pays très ancien, les gens sont très attachés a leurs traditions, à leur religion, je parle de la grande majorité des afghans qui vivent dans des régions rurales ; dans les villes, même s’ ils sont imprégnés de choses modernes ( les voitures, les grands magasins,…) , ils sont aussi très attachés à la religion (les prières , les fêtes religieuses ,…) et donc comme les Talibans se disent garants de cette institution, ils n ‘ont eu aucune résistance face à eux. Et il me semble que les Talibans eux mêmes ont été un peu surpris de la rapidité avec laquelle ils ont pu envahir le territoire .

MD : Entre 1996 et 2001 les Talibans ont déjà été au pouvoir, on entend ici et là , et dans leurs propos même, que ces Talibans ne seraient pas sur la même ligne que leurs ainés ; qu’en pensez-vous ?

MG : L’Afghanistan est un pays qui souffre depuis 40 ans de guerre, et paradoxalement le seul moment de paix fut les 4 années de pouvoir des Talibans ; c’est incroyable de dire cela ! Quand on pense que le pays est complètement dévasté , déchiqueté , aujourd’hui l’objectif principal est la paix ; A l’heure actuelle, vu la prise effectuée par le talibans avec autant de rapidité , je pense que c’est le seul parti qui puisse apporter un peu de paix en Afghanistan; bien- sur il y a des prix à payer ; mais ce sont des prix qui peuvent être négociés . Il faut parler, si on coupe tout pouvoir aux talibans, si on gèle le pouvoir de la banque centrale afghane , ce ne sont pas les talibans qui vont souffrir, mais encore et toujours le peuple afghan.

Je souhaite espérer que les Talibans d’aujourd’hui ne soient pas de même sorte que ceux d’il y a 24 ans ; mais pour l’instant on ne sait pas, c est vrai qu’ici ou là on entend que dans leur encadrement , certains sont issus de grandes universités américaines, britanniques, on peut espérer que ces gens ont de nouvelles idées pour le pays.

MD: Lorsque vous parlez de prix à payer… jusqu’où peut-on aller, et qu’est ce qui n’est pas négociable ?

MG : Ce qui n’est pas négociable , c’est la paix , les jeunes n’ ont connu que ça. Celui qui apportera la paix aura l’aura auprès du peuple afghan. Il faut dialoguer, négocier pour défendre et garantir la liberté d’expression, les droits des femmes, que les femmes aient le droit à l’éducation et au travail .

MD : La solution viendra malgré tout de l’intérieur , Une solution afghane ?

MG : Absolument, absolument …Mais vous savez il faut du temps, …on ne peut pas comparer l’Afghanistan avec l ‘Occident ; les mentalités ne sont pas les mêmes ; la démocratie telle qu’on la connait en Europe n’est pas applicable dans ce pays où plus de la moitié des gens sont analphabètes, qu’est- ce qu’on peut comprendre de la culture universelle dans ces conditions ?

Ecoutez l’intégralité de cette rencontre dans C le Mag sur RCF en Bourgogne ce 3 septembre à 18H10 ou ici en podcast .

MD

AFRANE est une association loi 1901 d’aide humanitaire en Afghanistan. Elle considère que l’accès à l’éducation de la jeunesse afghane est une clé essentielle pour la reconstruction durable du pays. L’association, fondée sur des liens d’amitié franco-afghans, s’attache à établir un environnement favorable à l’enseignement et informer sur la situation en Afghanistan.

EN AFGHANISTAN
AFRANE soutient actuellement 48 écoles -pour 96 000 élèves- réparties sur 5 sites (Kaboul, Tcharikar, Djalalabad, Waras et Hérat).

FORMATION PEDAGOGIQUE
 Formation d’enseignants : mathématiques, sciences, dari et pachtou
 Formation de bibliothécaires et de laborantins
 Développement d’outils pédagogiques
 Soutien à l’enseignement du français
 Projet d’éducation à la Paix et de lutte contre la déscolarisation
 Classes préparatoires au concours d’entrée à l’Université

RECONSTRUCTION
 Réhabilitation et construction d’établissements: bâtiments scolaires, laboratoires de sciences, bibliothèques, latrines et adductions d’eau, terrains de sport, crèches, infirmeries, internats, lycée agricole.

EQUIPEMENT
◊ Mobilier et fournitures scolaires : livres, matériel de sciences, tableaux, pupitres…

PROJET DE SOUTIEN EN FAVEUR DES ÉLÈVES DÉPLACÉES INTERNES ET RAPATRIÉES;

Contact : afrane.org


2 réflexions sur “Marouf GHEGEDIBAN : Rencontre afghane

  1. Merci pour cet article qui apporte une nouvelle lumière sur la situation afghane. Espérons que les espoirs sur les changements des Talibans eux-mêmes ne se révèlent pas trop optimistes.
    Florence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.